20 novembre 2014

Qui se ressemble s'assemble

La couleur d’un individu est souvent une source d’information pour ses congénères à l’instar des plumages exubérants de certains oiseaux, ou des abdomens irisés d’araignées saltiques du genre Maratus. La coloration peut cependant aussi être adressée à des organismes d’espèces différentes qui, après une période d’éducation, perçoivent et intègrent l’information contenue dans ce signal et agissent en conséquence. Nous évitons par exemple de nous approcher trop près d’un frelon ou d’une guêpe que nous reconnaissons au premier coup d’œil... [Lire la suite]