14 mai 2015

Un poison délicieux

En mai 2013, la Commission européenne restreignait par le biais d’un moratoire l’utilisation de trois pesticides de la famille des Néonicotinoïdes pour une durée de 2 ans de façon à permettre une étude approfondie de leurs effets potentiels sur l’environnement, en particulier sur les insectes pollinisateurs. De lourdes suspicions pesaient en effet à l’époque sur ces molécules dont plusieurs études scientifiques avaient démontré la toxicité en laboratoire, en utilisant cependant des concentrations plus importantes que celles trouvées... [Lire la suite]